Fiche : Interro,  distribution.


Durée 1 heure par question.

1/ Quelle sont pour vous les différences entre la grande distribution en Hyper et hard-discount ?

Il vous faut pour cela penser à la marge arrière.

2/ Comment peut on  expliquer l'indépendance relative du group Auchan ?

3 / Dans le schéma de la distribution, circuit court, long, direct où peut on situer les centrales d'achat ?

4 / Comment peut évoluer la grande distribution en France ?

5/ Pourquoi le Hard discount (maxidiscompte) est si présent en France et en Europe ?

Groupe Carrefour.

Carrefour est un groupe français du secteur de la grande distribution. En 2009, il est le 2e groupe mondial du secteur de la distribution en termes de chiffre d'affaires derrière l’américain Wal-Mart. Créé en 1959 à Annecy, il est présent en Europe, en Amérique du Sud et en Asie, ainsi que dans d’autres zones du monde sous forme de partenariat local. Pionnier du concept d’hypermarché en 1963.
le groupe exploite d’autres enseignes, aussi bien internationales (Champion, Dia, Ed), que locales (GS, Supermarchés GB, Norte, Shopi, 8 à Huit). Aujourd'hui le groupe rassemble l'ensemble de ces enseignes sous un même nom, Carrefour (ex : Carrefour Market, Carrefour Express, etc). En 1999, l’entreprise a fusionné avec le groupe français Promodès,
Le Groupe Carrefour a publié en 2008 un chiffre d’affaires de 87 milliards d’euros HT. Fin 2008, il possédait 8 006 magasins en propre et 15 430 sous enseignes (en incluant les franchisés et les partenaires). En 2007 il employait plus de 490 000 salariés au niveau mondial, dont 140 000 en France, en faisant le premier employeur privé de France et le neuvième mondial.
Le nombre de magasins à fin 2008 sous enseigne (c'est-à dire détenu en direct par le groupe plus les magasins détenus par des franchisés) est le suivant :

Carrefour dans le monde.
hypermarchés :
1 302 magasins (dont 89 franchisés) sous l’enseigne Carrefour,
supermarchés :
2 919 magasins (dont 1174 franchisés) sous les enseignes Champion, Carrefour Express, Carrefour Bairro, Carrefour Market, Norte, GS, GB, Globi et Gima,
magasins maxidiscomptes :
6 252 magasins (dont 1 457 franchisés) sous les enseignes Ed, Dia et Minipreço,
autres :
4 813 magasins de proximité (Shopi, Marché Plus, 8 à Huit, Proxi, Carrefour Contact, Carrefour City, Sherpa, GB Express, Contact GB, 5' Marinopoulos, Di per Di, Smile Market),
144 magasins de gros (Promocash, Docks Market et Grossiper),
Sites de commerce en ligne Ooshop et Boostore.

Groupe Leclerc

E.Leclerc est une coopérative de commerçants et une enseigne de grande distribution à prédominance alimentaire d'origine française. Elle regroupe des magasins indépendants de plusieurs pays européens respectant les exigences de l'organisation.

E.Leclerc disposait d'une centrale d'achat partenaire de celle de Système U nommée « Lucie » fondée en 1998. À cause de différends entre les deux enseignes, ils ont finalement décidé d'abandonner leur coopération au bout de trois ans seulement.

Elle est adhérente de la centrale d'achat européenne Coopernic.

En 2006, E.Leclerc est l'enseigne leader sur le territoire français grâce à 17,2 % de parts de marché et 30 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Son principal concurrent sur ce marché est Carrefour (enseigne), celui-ci possède 14 % de parts de marché.

L'organisation emploie plus de 100 000 personnes.

En 2007, E.Leclerc se lance dans la téléphonie mobile.

En 2009,

France : 561 magasins (391 hypermarchés, 131 supermarchés et 39 magasins spécialisés)
Italie : 27 centres en alliance avec la CONAD, dans le secteur des hypermarchés
Pologne : 20 centres
Portugal : 22 centres
Espagne : 8 centres
Slovénie : 2 centres
29 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Groupe les mousquetaires.

Le groupe Les Mousquetaires est un groupe de grande distribution française. Il détient entre autres les enseignes :

Intermarché (supermarchés et hypermarchés)
Écomarché (supermarchés)
Bricomarché (bricolage)
Netto (hard-discount, anciennement CDM = Comptoir Des Marchandises)
Restaumarché (restauration)
Roady (centre auto, anciennement Stationmarché)
Vêti (habillement, anciennement Vétimarché)
Cependant, étant donné les difficultés de cette dernière, 112 des 140 magasins Vêti vont intégrer le groupe Mulliez en passant progressivement sous l'enseigne Kiabi d'ici mars 2010.

Depuis 1999, il s'est développé dans les Balkans sous l'enseigne Interex.
Il détient des marques propres dont il fait fabriquer et fabrique lui même partiellement les produits.
Il regroupe plusieurs milliers de chefs d'entreprise indépendants.
Il regroupe des sociétés industrielles et de pêches.
Il offre des services supports à ses adhérents franchisés dont la logistique.

Le groupe Casino

Le Groupe Casino (ou Casino Guichard Perrachon) est l'un des premiers groupes de la grande distribution français. Le groupe est à dominante alimentaire. Sa présence est internationale.

Le leader de la distribution (1945 - années 90) [modifier]
Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la société Casino-Guichard s'impose comme l'un des leaders de la grande distribution en France en diversifiant son activité historique (le commerce de proximité) avec l'adoption du libre-service en 1948, puis l'ouverture de supermarchés (le premier ouvre à Grenoble en 1960),[1] les cafétérias (première à Saint-Étienne en 1969), les hypermarchés (premier Géant Casino à Marseille en 1970), les magasins discounteurs (Leader Price), les services (voyages, finances…), la vente en ligne et l'immobilier. Alors que le groupe Casino avait jusqu'alors privilégié essentiellement la croissance interne pour se développer, il achète en 1990, le groupe régional La Ruche méridionale. Pour 3 milliards de francs, il s'empare des hypermarchés L'Univers, des supermarchés Sodim et des supérettes La Ruche, localisés dans le sud de la France.

1992 : Fusion Rallye-Casino [modifier]

Nouveau siège socialEn 1992, Casino fusionne avec le groupe Rallye qui entre dans le capital de l'entreprise stéphanoise présidée alors par Antoine Guichard. En échange d'une partie de son capital, le groupe Casino obtient alors de Rallye, société brestoise créée à l'origine par Jean Cam et reprise par Jean-Charles Naouri au terme d'une subtile opération financière, l'apport des hypermarchés (Rallye), supermarchés (Rallye Super) et cafétérias (Marest). Cette opération permet au groupe Casino de muer et d'étendre son parc de magasins sur une bonne partie du territoire français grâce à la complémentarité de l'enseigne Rallye. De cette fusion naîtra alors l'enseigne d'hypermarchés Géant pour matérialiser symboliquement le renouveau du Groupe Casino. Le groupe est aujourd'hui dirigé par J.-C. Naouri, lequel est aussi le président de la société Rallye devenue au fil du temps simple holding financière de contrôle du Groupe Casino et de ses filiales Go Sport et Courir. En terme clair, le groupe Rallye qui pour beaucoup de monde, n'est plus, est finalement devenu l'actionnaire majoritaire du groupe Casino.

En septembre 1996, Georges Plassat succède à Antoine Guichard à la direction du groupe. Huit mois plus tard, en mai 1997, il la quitte après avoir critiqué la trop forte mainmise de Jean-Charles Naouri.

Groupe Auchan.

Auchan est une enseigne et un groupe français de distribution et de finance fondés par Gérard Mulliez et dirigés par lui jusqu'en 2006. Depuis, la présidence du groupe est assurée par Vianney Mulliez, ancien président d'Immochan.

Le groupe Auchan a pour actionnaire principal l'Association familiale Mulliez, fondée et dirigée par la famille Mulliez, famille du Nord de la France.

La participation dans le groupe Auchan est la plus importante de l'association qui compte aussi des parts dans d'autres enseignes comme Banque Accord, Décathlon, Leroy Merlin, Kiabi, Norauto, Boulanger, Saint Maclou, 3 Suisses, Flunch, Alinéa, GrosBill…

Le deuxième actionnaire du groupe est Gérard Mulliez à titre personnel, le solde (13,5%) étant détenu par les salariés de l'enseigne. En effet, après la mise en place de la participation en 1968, et d'une prime de progrès en 1972, Gérard Mulliez choisit d'ouvrir le capital d'Auchan à ses employés en 1977. Cette opération, Valauchan, rencontre un grand succès avec 97,2 % du personnel détenant des parts. La part, valorisée à 1,88 € en 1977, vaut 322 € au 12 avril 2008. Auchan compte aujourd'hui 52 000 salariés-actionnaires, soit 98 % des employés[5].

Le groupe n'étant pas coté, la vente ou l'échange d'actions n'est possible qu'entre ces trois parties. Cette stratégie, voulue par Gérard Mulliez, a préservé le groupe de toute tentative de rachat.

Son chiffre d'affaires avoisine les 40 milliards d'euros TTC, dont près de 40 % réalisés à l'étranger. En France, le chiffre d'affaires des hypermarchés a été de 18 milliards d'euros TTC en 2004.

Les hards discounts

Un hard-discount ou maxidiscompte en français est un magasin libre-service à prédominance alimentaire qui se caractérise par des prix en dessous de la moyenne, une petite surface de vente et un assortiment de produits restreint (moins de 1 000 m² pour moins de 1 000 produits).


Lidl est une entreprise d'origine allemande de maxidiscompte. Premier sur son segment en France, Lidl est n°2 en Europe derrière son rival Aldi.

La marque Lidl & Schwarz a été créée dans les années 1970.
La naissance de Lidl remonte à 1973, lorsque le premier magasin est ouvert en Allemagne près de Neckarsulm dans le Land de Bade-Wurtemberg, par Dieter Schwartz, fils d'un grossiste en fruits et légumes[1]. Au départ, le fondateur s'est contenté de copier le concept d'Aldi créé dix ans plus tôt puis l'a adapté[1].

Deux grandes branches d'activité ont été créées par la suite :

les discompteurs de produits alimentaires, repris sous la dénomination Lidl
les grands magasins de libre-service et les hypermarchés comme Kaufland et Handelshof
En tant que membre du groupe Schwarz, Lidl fait aujourd'hui partie du Top 10 du commerce de détail alimentaire allemand.

Après l'ouverture des premières filiales autour de Ludwigshafen dans les années 1970, Lidl a poursuivi son expansion en Allemagne jusqu'à la fin des années 1980 et s'est lancée à la conquête de la scène internationale au début des années 1990. Aujourd'hui, Lidl compte des filiales dans pratiquement tous les pays d'Europe.

Lidl s'est implanté en 1988 en France.

En fin de l'année 2008, l'enseigne Lidl France dont le siège social est à Strasbourg, compte environ 1400 magasins répartis sur 21 directions régionales. En l'espace de 15 années, cette société allemande est devenue la première enseigne dans le domaine du maxidiscompte en France.

Aldi.

ALDI, abréviation de ALbrecht-DIscount, est une chaîne de supermarchés maxidiscompte originellement basée en Allemagne. Le groupe est une entreprise familiale, fondée en 1913 dans un quartier populaire à Essen par la mère de Theo et Karl Albrecht. Après la Seconde Guerre mondiale, les deux fils prennent en main le magasin familial, et le développent progressivement en chaîne internationale.

Répartition géographique

Total de tous les magasins Aldi en europe.  8 078

La méthode commerciale.
Premier magasin ALDI à Essen, Allemagne
(Photo prise le 4 septembre 2006)Dès le départ, ALDI a réussi à réduire les coûts au plus bas grâce à un principe simple : un choix en rayon limité. Ainsi, aucun magasin n'a plus de 800 références en rayon. Tous les produits sont produits pour et par ALDI, ce qui réduit les marges. Les produits frais sont très minoritaires dans les gammes proposées.

ALDI réussit également grâce à des coûts salariaux abaissés à leur minimum. Les produits sont présentés bruts sur les rayonnages, à la manière d'un entrepôt, réduisant ainsi les frais de mise en place ; leur répartition et leur disposition sont fixés à la lettre et ne changent jamais, permettant également une réduction des coûts de présentation ; les hôtesses de caisses doivent également mettre les produits en place et nettoyer le magasin.

Le système de management est très pyramidal, chaque centrale régionale est indépendante (sous forme de SARL). Celle-ci est dirigée par un directeur-gérant, chapeautant plusieurs responsable de ventes (RV) disposant de plusieurs responsables de secteur (RS), qui contrôlent les magasins et les responsables de magasins (entre 6 à 8). Les magasins sont "géres" par des responsables de magasins (RM) et un adjoint-responsable (AM), le personnel du magasins, collaborateurs (COLL)sont au nombre de 2 minimum et davantage selon l'importance du magasin. Le principe de management est basé sur celui de Habsbourg et la crainte, chaque collaborateur a des responsabilités et le supérieur est uniquement là pour effectuer le contrôle et exercer la sanction.

La chaîne tire aussi ses coûts vers le bas en proposant un aménagement très sobre à ses clients. Celui-ci est réduit au strict minimum : un sol, un toit et des rayonnages. La recherche de l'économie se voit même jusqu'aux caisses où les deux frères avaient l'habitude jusqu'à une époque très récente[Quand ?] de ne pas placer de lecteur de codes-barres : les hôtesses devaient apprendre par cœur les codes de tous les produits. Depuis l'introduction de ces équipements dans les magasins, l'emballage des produits est réalisé de telle façon que les caissières n'aient pas à tourner le produit dans tous les sens : des cadres blancs à rayures noires sont imprimés sur la plupart des faces des emballages.

Enfin, aucune dépense inutile de communication n'est engagée. Le budget de promotion de la chaîne est quasiment inexistant. Le groupe se contente de faire diffuser dans les journaux allemands une annonce très insipide, dénommé « ALDI informe » ((de) ALDI informiert) ne comprenant que quelques prix associés à leurs produits ; ceci nécessitant un budget publicité quasi nul.