F.

Recherches zététiques



La présentation suréaliste suivant déterminera un nouvel état d'esprit. Attention : "cela prend la tête".

L'objectif de cette rubrique est d'être Initiatique au delà des schémas habituels de pensée et de tradition.

Par exemple avez-vous déjà pensé  :

En quoi le hasard est-il causal ?

En quoi suis-je à l'origine de ce qui m'arrive ?

Une réalité existe t'elle sans être partagée ?



Kaddock Adonaï,  Voici près de cinq siècles que le rationalisme du comment donne une approche déterministe de l’apprentissage.

Pourtant les approches modernes témoignent que les points déterministes ne peuvent être considérés comme un mode de connaissance primordial. Telle est la théorie de l’irréversibilité des phénomènes de Prigogine, la théorie des catastrophes de Thom, la modélisation des fractales de Mandelbrot. Comme le sont les remises en cause des certitudes mathématique, géo Textes métrie non euclidienne hyperbolique de Lobatchevsky, la courbe continue tangente de Weierstrass, le paradoxe des ensembles de Cantor, le théorème d’incomplétude de Gödel le principe d’incertitude de Heisenberg, la définition autocontradictoire en mathématique de Russel,

Depuis quelques dizaine d’années, donc, la science réintroduit l’idée de l’influence de l’observateur sur l’observé.
Vous êtes ici dans un parcours d'initiation, Vous surfez , chaussé d'une planche à roulettes. Difficile dans ces conditions d'être à l'ordre pour ranger ce site qui en a bien besoin. "... l'endroit... sûr dans la vague de Pipeline est dans le coeur du tube" . D'après Gerry Lopez.

Alors : On ne devient humain que par la relation.

 

Philosophie GRZ.  (groupe de recherche zététique).

La méthode du GRZ, est de s'interroger sur le concept de causalité dans l'émergence de la pensée.
Du point de vue de la psychanalyse, d'après Freud,  la cause, c'est l'approche de la frustration, pour Adler, c'est le complexe.  Une autre voie nous signale que l’homme est en recherche de sens avec V E. Frankl, c'est l'approche de l’inconscient spirituel, que nous complétons avec celle de Jung, et son approche de l’inconscient collectif. 

Dans la voie de l'inconscient spirituel, il y a plusieurs manières de prendre conscience et de donner du sens :

                                       
Choisissez..  Personne ne vous oblige.

lignes de champ de z3/2 : cardioïdes d'indice 1/2 lignes de champ de rac z: paraboles d'indice -1/2

Aujourd’hui ici, nous allons apprendre à nous étonner des sens nouveaux à donner aux mots.

Etes vous comme cet immature de "BRICE  DE  NICE"  qui ne  possède  pas  les  codes  de  la   société. Il attend, comme d'autres attendent un jour meilleur. A notre manière, ne sommes nous tous pas un peu de "Brice" né pas laid enfant du sérail et déjà disparu pour réapparaître.



Premier handicap. Pour cette approche vous devez possédez du vocabulaire, car :
Méditant, met du temps pour plancher sur la Loi orale "halakah" ou la Loi écrite "Torah", ou la Loi humaine "nomos", ou bien l'oie d'une autre culture ?
Mets du temps sous ton arbre et médite.
Quel sens donnons nous aux symboles, concepts, notions.  Par exemple avec "logos",  sommes nous en présence d'un étimon unique, dans une polysémie, ou une homonymie, sommes nous en synchronie ou en diachronie !
Si tout est corpusculaire et ondulatoire comme l'est le stromboscopique visuel d'espace, qu'en serait-il du temps ?

Vous remarquez que si vous êtes arrivé jusqu'ici, c'est que vous êtes patient.
Pourtant, cela n'a pas encore commencé. Regardez le chemin, que vous allez suivre, il  tremble, semble erratique, mais ce n'est qu'une impression.  Il va vous falloir oser.
Notre méthode d'approche philosophique et initiatique. Elle va vous amener à découvrir par vous-même la synchronicité sorte de justaposition "dualitaire".

Quelle énergie tirons nous des opposés. Et si à l'image de la vie, la réalité était multiple, comme peut l'être l'expression du langage et de sa "deuxième main", "l'écrit et le symbole".

Bienvenue dans l'imaginaire relativist et quantique. Ici pas d'infographie seule existe une géométrie du texte initiatique qui ne fait donc référence ni aux symbolismes, ni aux dogmes, ni à la forme, mais aux propres interrogations du lecteur. Pour bien être comprises bon nombre de ces pages doivent être lues et oralisées. La parole ainsi retrouvée sera digne de sens nouveau.
C'est la plus fermée des initiations, la plus authentique car elle "comme unique", " par  don " des mots.   Encore une petite chose en guise d'entrainement :

En guise de méthode pensez à l'intervalle.

On ne devient humain que par la relation avons nous dit. " A l'or" , arguons qu'un moïse,  récipient d'air récupére et vogue. Aller. Cueilles des mots et berce eau Démo d'e-mail, d'émail, d'émaux, des maux, des mots.                                         
Evoques alors, ami, la conscience ambiguë du rêve, Car elle met fin au rêve. Ne trottinez pas dans le romanesque qui vous tourne boule comme le ferait un skate. Lisez Pierre-André Taguieff "La foire aux illuminés". Et imaginez un univers déjà réalisé, où l'écoulement du temps est une illusion créée par notre conscience qui le parcoure.  Alors apparait un maillage stromboscopique du temps dont les cases du jeu de l'oie serait l'expression d'un remarquable symbolisme. Ainsi de cadre en cadre, de case en case, de saut en saut, par en dessous venir se terre, se taire, se crée. Bien au-delà de l'ésotérisme romantique, ce parcours est donc initiatique. Le voyage proposé ici est au delà des systèmes de la pensée habituelle,
OUI  Vous êtes dans un voyage initiatique, car sans retour, puisq'on ne sait plus comment c'était avant que, de ne pas savoir. Ainsi ce site vous amènera au point du non retour sur vous même. C'est comme si vous veniez de monter sur une planche à roulette n'est-ce-pas,  la terre se "boule  verse"  !
Pas mal assuré !
Les mollets s'équilibrent. Ca va ?
C'est qui libre ?
Mots laids !
OUI, Vous venez d'entrer dans un univers très étrange. Le plus simple pour vous est encore de dire c'est Fou et d'arrêter là!
Rien. Tous Cultivateurs d'énergie,  nous créons du sens.

Petits à petit les valeurs de production de sens s'estompent, seul le liant "la valeur de l'échange" compte, comme seul compte le moyen de relation dans l'humain.

Ici il faut marquer un temps d'arrêt.
Avez-vous bien compris les concepts ?
Entres, les extrêmes t'attendent.  Tus toi, ment.

Si vous souhaitez me dire : Vous ne dites, que des mots ?
Vous avez raison Oui.
Mais en réalité vous ne me dites rien, comme je ne vous écrit pas. C'est votre lecture qui fait cette réalité.
On dirait comme un parcours en skate n'est-ce-pas ?
Cela semble aller nulle part. Du skate ou de vous, qui c'est qui promène l'autre ?
Ces mots sont "sans sons", pour une "Tetrapiloctomie" à l'Alan Sokal que notre "machoire ânonne", "viet d'aze" figure d'âne, dirait le provencal.
Et oui c'est avec eux : les mots, que le pas s'en  va tel un âne rouge meurtrier d'osiris. Messi disait il en chevauchant.
Alors allez. Surfez sur votre souris chauve en méthode Dali, là.
Et surtout continuez à utiliser les mots qui ne sont que des lapsus, dont l'essence vous saoul l'âme parce que vous en avez perdu le sens.
Sans symboles, concepts, notions , "l'avant  se  ment ".
Si si,  c'est déjà vraiment dans l'absurde,  n'est ce pas assuré !
Hé t'as vu "Monté Carlo", non j'ai vu monter personne. Et il écoutait mes cheveux pousser, ça m'a...muse, t'es toi un peu, effet ce que tu dis, il faut s'offrir pour être beau, la peur de l'inconscient est d'avoir une trop grande conscience des choses... vous pensez avoir vu tous les jeux de mots et les contrepétries alors dans votre moteur de recherche  mettez : Sokal.
Puis renouveler votre recherche avec : méthode Dali, puis encore : monté carlo. Et sanson et dalila et la machoire et l'âne rouge...

Et n'oubliez jamais que tout ce qui est marginal est encore dans la page.

Alors, ne faudrait -il pas s'adapter.
Les pirouettes sur le parcours ne sont que l'expression de l'équilibre qui se perd très vite quand on a un penchant.
Gare aux mots laids et à la polysémie des contours.

Le jeu du skate, c'est l'équilibre, et le parcours est LOI.

Faire, sans se préoccuper, agir sans excès.

Car, prudence, cet avancement est à considérer dans le courant de la physique contemporaine où la matière s’exprime dans le creuset de l’espace temps.

J'interroge les énergies.
Comme il y eut l’avant et l'après de mur du son, le mur de la lumière est dès lors envisageable, comme le serait son dépassement.

L'éternité de l'équilibre est sans fondement.
L'un des  ratios de cette réalité existante est le nombre d’or des anciens. Avec les deux racines de l’équation (1+ racine carrée de 5) sur 2. 

Le but de la nature est de se donner du sens, et chacun de chercher la constante des constantes.
Aller, ceuilles des mots. Djampa, Metteya, Maitreya

C’est ce que nous entendons par le parcours du jeu de l’Oie. Et par sa formule moderne, l’itinéraire d’un skate border qui ferait de la Slam Poetry. 
A l'image de ce site, en équilibre.


Second handicap. C’est l’art démo, l’art des maux ; l’art des mots, le langage des oiseaux des anciens. Un jeu de marelle pour aller au ciel. Un jeu de LOIS modernes. 

Tel est le dicta de ceux qui savent ce que le mal a dit quand un mot dit la résilience.

Axiome primordial : Tout rien est un résumé du Tout plein, seule la frontière en quête d'équilibre  donne sens.
J'accepte. Cela n'a pas de sens !

On ne comprend rien dans cette page du site.
Comprennez-vous vous-même. 

Etes-vous parmi ceux, capables de dépasser les arcana acanorum.  
C'est que voyez-vous il y a, dans  les abonnés du "Social text" ceux qui font de la trottinette dans le "da Vinci code" et ce que notre propos de pirouettes suggère dans un jeu de skate déjanté.
Parlons encore de notre méthode d'investigation
Parce que toute règle qui admet une exception est une règle en partie fausse car non intégrante du sens, notre méthode d’investigation pose donc la non séparabilité quantique. Et oui Cantor a tord. Ceci d’après Wolfgang Pauli, David Bohm et Paul Davies en illustration de la synchronicité de Jung dans une approche fractale selon un processus holographique. Donc, dans une macro observation la méthode est relative à l’absolu est quantique dans un micro phénomène.

C'est clair...
Et qui libre Pas suivi, des rats, page perdue. Mots inconnus, Vous pouvez abandonner Ici. Il vous suffira de croire en vous, en disant de l'autre qu'il est dans une dimension Fortéenne.

Pour ceux qui continuent ...

La synchronicité donne accès à une réalité intemporelle et "aspatiale", différentiée des contingences mentales, biologiques et physiques, dans lesquelles nous sommes enfermés par un cerveau penseur et pensé où une conscience intégrale ne peut s'observer amputée de l'objet de son observation. C'est du quasi Djampa. Enfin un fac similé.
Ceci est plus facile à comprendre si on a fait l'expérience du "Lilly tank".
Pour le vocabulaire inconnu, puisque l'initiation n'est pas une culture prédigérée, utilisez votre moteur de recherche pour vous documentez sur le net.
Cette conscience transcende la causalité. Elle éclaire, donne à penser, elle étonne par la révélation d’un sens nouveau inattendu comme une information qui vient de shunter le cortex pré rhinal où l’on s’attend à comprendre la cause de ce shunt.
Stop, perte d'équilibre. Pilpoul. Relisez plus haut. En corps, encore. Il ya comme un hiatus qui "fée des faux". fait des faux. 13 eme lame.
Remonter sur la vague des mots, pour continuer ce parcours, ...
Nous utilisons l’intention de synchronicité.
Ainsi, prévoir une rencontre prétendue fortuite engendre la rencontre dans un environnement espace temps différent déclencheur de nouvelles opportunités.
Faire coïncider par exemple la visualisation de l’obtention d’un diplôme avec son intention de le préparer, engendre un fait sceau (faisceau) d'obtention du diplôme suivi concomitamment d’une succession d’évènements suggérés mais non délibérément détaillés. Ce qui fait dire que la nature est plus belle que nos rêves. Puisque toutes les explications expliquent pourquoi on ne comprend pas, puisque toutes les explications marquent nos limites il est donc nécessaire de transcender nos limites (no limit) par l'intention de synchronicité qui nous positionne objet spectateur de notre sujet d'observation. Authentique, la démarche est aussi originale.
Il y a dans la nature plus que du raisonnable, il y a de la resonance. Puisqu'en effet bien d'autres dimensions existent. Celles par exemple de l'imaginaire, de la poèsie, de l'art, ou encore le conte, c'est cette capacité à persister pour repartir, toujours plus  NU, hein.
Et quand on parle d'autres dimensions, je n' ose pas vous dire. Si j'ose par exemple les arcana acanorum pour la tradition, mais il y a autre chose. Et d'autres encore. jusqu'au NU UN.
La richesse de la vie se décline par sa forme, sa perception, et son intention. Par exemple, dans le monde merveilleux des insectes, la perception de  continuité de l'espece trancende tout individu dès lors en "unissons". Nous nevoyons que par la forme et le mouvement, l'insecte et ertains animax ne détectent que le mouvement. Imaginez un être qui detecterait l'intention le mouvement et la forme.
Prenez l'exemple de l'art du conte (la situation c'est, la fome, le mouvement, l'oral et sa parole, l'intention , le message). Vous pourriez par hasard entrer en coïncidence (unité de temps et d'espace), dans ce coin si dense du net, où, comme en écho, ainsi dansent les mots qui content pour vous, quand vous comptez sur eux. "Bercez-vous moïse de la maïeutique coïncidence Ambiguë du pays de misraïm, très marqués des cygnes d'étang.
Tiens, encore un oiseau et son étrange langage ' lent gage de sens ".
Signe des temps, tréma, qu'on aimerait voir en continuité.
Ceci est un test, si vous n'avez rien vu de la phrase précédente, aux accents, rassurez-vous, continuez votre lecture. Vous êtes passé à coté.
Sinon :
Là, le silence des lieux, l’indolence des cieux, l’insolence des mots vous ferez entrer dans l’art sonore du conteur. Regardez, je vous aide, La, si, do, sol.  telle est la Forme et son mouvement.
Plus tard vous risqueriez de penser qu’un maître de la parole nous servira de guide pour nous amener au maître du silence.
Seule, la fin, un CODE, comme le tréma, vous permettra, peut être, de découvrir "l'éloquent" d'intention.
Alors, vous ne me demanderez plus ce regard que pour vous regarder là où je vous Vois comme vous.
Une sorte de RE CON NAISSANCE réciproque.
Mais au fait, si la vision est une construction mentale, alors l'illusion est partout. Il paraît donc délicat de trouver le vrai.
Et pourtant ?
A l'image de ce site, au fond, ce pseudo mur gris grossièrement ragréé est semblable à l'illusion d'une toile tendue sur l'essentiel comme le serait le voile d'Isis. Bien sûr, il est facile d'en trouver la faille, pour y faire suinter quelques sortilèges et n'y découvrir qu'au delà, ce n'est que son propre sens à donner des choses que l'on se donne à voir.
Mais,
Qui cherche sans but, trouve sans raison !
Vous y trouverez vous.
Votre analyse psy show vous révélera. Puisque vous naissez d'un texte introspectif.
Quelque chose d'étrange vient de se passer dans la lecture de ces dernières phrases, Bravo.
Bon courage.
Le lecteur égaré sur ce site a compris qu'il s’agit d'un espace défini par ses buts, objectifs et sa finalité, sa propre initiation. Ici pas de conseils non, juste quelques domaines de réflexions souvent poussés aux limites langagières. Un parcours en skate de mots sur l'asphalte, brise menue(e). 
Si vous cliquez menu, vous allez en prison.

Premier handicap : "Le sage devint fou d'avoir conté vain, deux gemmes à nous donner en vie 'quart' bonne était la forme noire." Dia  ment blanc-bleu.  esce quesako,   aki ainsi parlait le sage kakato ?

Toute chose est impermanente.    "Rien" est à qui ?
Jamais acquis.
"Ja"  Mais !
Ce n’est ni le chemin qui fait le passant ni le passant qui fait le chemin, c’est le chemin qui est le moyen et le passant qui fait le sens.
Tout est contraire.    "Vrai     ment".
Oui les âmes sont ici lascives aux appâts rances  ou tout un tolé rance est contrepétrerie.
Tout progesse par niveau. Donc il y a le premier degré de lecture, puis le second niveau fait entrevoir les contrepétrerie, etc...
 Pour atteindre la première épreuve de ce jeu d'intelo, qui en compte sept comme il est dit plus haut, il faut envisager une troisième lecture, et d'autres encore jusqu'à sept..
A l'image de la vie voyez-vous. Au début l'homme vivait, puis il cru, puis il s'interrogea sur la validité de sa croyance. Croire et croître. Comment non !
Comment Non !
Le croire de ne pas croire c'est encore croire.
Ici qui c'est, c'est Pourquoi disait le père !
Ok
En effet jusqu'à présent, pour effectuer ce parcours de vie, nous avions la croyance, un moyen populaire d’avancer sur ce chemin. Ainsi s’explique l’animisme, suivi du polythéisme et de sa mythologie, puis du monothéismes et la religion d’Abraham, fomenteur d’égrégores, noosphères ou sphères réflectrices ou théories des champs morphiques.

Là on vient d'aborder certain concepts qu'il va falloir maîtriser.

Observons. Récemment, nous avions la sciences . Depuis peu elle nous gomme nos repères. Alors, pour cheminer, nous il nous reste la civilisation. Qu'elle aille du féodalisme au libéralisme, du collectivisme au capitalisme, elle accompagne toujours. Or, le chemin social, religie« Dites-moi et j’oublie ; montrez-moi et je me rappelle ; laissez-moi faire et je comprends ».D’après Confucius.

Juste que la psychanalyse est encore liée à "je" et son langage, merci Lacan.

Par votre lecture, vous donnerez donc du sens à ce site. 
Le point de vue de l'ésotériste.
Conte, ou compte Charles ou Claude, pert au jeu de LOI. Du chemin initiatique parcouru, de la chenalopex au jeu du secret, du labyrinthe à la marelle, le très ancien jeu de l'oie et son langage des oiseaux Danses, tournes , boules, verses les pôles, t'es là quand ?
Vous êtes sur votre skate !

Sans bagage !

Car votre bagage pour ce voyage initiatique tient dans la formule "donner du sens".
ux, dogmatique n'existe que par des cycles, puisque tout est ondulatoire dans l'effet, corpusculaire de l'observance.
Mais tout cela pour dire quoi.
Juste ce qui, suis.
Un esprit rigide attentif à l'emballage ne s'interresse pas à ce qui est dit mais à celui qui dit. C'est son conditionnement. Aussi, l'initiation ne peut se concevoir dans ce précatégorisme, ni en menace de celui qui est en soi.

Qui sait ?
ge consiste à se faire enseigner au gré de ceux qui nous enseigne  être dans la formation rentable, établie selon la docimologie de l’économie de marché ?

Signe des temps, Loi se mue,  cygne d’étang l’oie se meut. Tout s’équilibre en vous. Mauvais jeu de mots, Lesquels ?

Tout, c’est qui, libre en vous ?
Avez vous compris que trop de liberté devient liberticide.

Toujours la méthode GRZ et l'andra-pédagogie. Le second prérequis que nous vous proposons est de bien comprendre que l’intelligence est l’art de découvrir les liens.

Ici il faut être habitué aux écarts de concepts. Relativité restreinte, générale, théorie quantique, ou celle des cordes, alors vous êtes en partance pour un complément de réalité.d'après le pére Ok de la mère Hic rapporté par le sage Kakato!

est-ce que ?

Au travers d’une œuvre, d’une action, d’une foi.
Par le biais d’une attitude en réaction d’une expérence sur quelque chose ou quelqu’un.
Par le biais d’une souffrance.
D'après le Dr Vicktor E. Frankl "Découvrir un sens à sa vie". Edition de l'homme. P 107. et p 125. Isbn 2-7619-2133-X 1er trimestre 2006, traduction Clifford, Bacon, Drollet. Réedition.
Voir aussi Pierre Debray-Ritzen La psychanalyse cette imposture. Albin Michel. 278 P. Janv 1991. ISBN 2-226-05236-4

La psychanalyse est un phénomène culturel dans l'exagération du sens révélateur d'identification.

Mais si, messi, donner du sens...

Amis GRZ vous n'êtes pas dans un univers Fortéen. Acceptez et pourtant doutez de ce que l'on vous enseigne, vous serez encore enseigné.
Après la méthode GRZ, qui pose la causalité selon l'approche du psy et de l'ésotériste, la méthode pédagogique suivante consiste à épeler. C'est comme un premier prérequis pour entrer en GRZ.

Et si Tout n'était que récapitulation onto-phylogénique ?

Apprendre, c’est se voir apprenant comme apprendre à apprendre. "ça peut chémar". Vous devenez chercheur de phase.  www.grandcorpsmalade.com

Le point de vue du pédagogue, béhavioristes pour l’apprentissa

Ce site n'est sous l'égide d'aucune institution, et ne fait référence à aucun courant de pensée. Libre de droit, il exerce l'expression libre dans le simple respect de l'autre donc de soi qui augmente son champs de perception.

Certains lecteurs prendront pour parcours initiatique la découverte du couloir de glace entre deux miroirs paralleles, ils auront acquis une acquité visuelle sans plus. Figés, ils ne passeront pas la première épreuve. Les autres vont apprendre à remoncer au "jeu" en relativisant la réalité du "je".

Par exemple, quand on fait de la stratégie commerciale, c'est-à-dire de l’adaptation, il est nécessaire de savoir se remettre en cause et sans changer pour autant son point de vue, faire en sorte que l’angle de vision s’élargisse et que la focale s’adapte tant sur la dictature des circonstances que sur les hommes eux-mêmes. Parce que l'homme n'est pas la résultante d'un comportementalisme réducteur mais au contraire entre dans la dynamique de la systémique en quête d'autonomie, toute théorie, dogme, croyance, principe, est donc réducteur.



Et bien c'est ici que commence notre aventure !

Sur votre planche à roulette, dans la spirale du jeu de l'oie vous n'avez fait jusqu'ici qu'un galop d'essai, un échauffement.  

En guise d'explication, Oui nous aurions pu faire plus simple. Mais voyez-vous, l'univers est animé de complication, sorte de désordre connoté, et rendre plus simple l'explication est donc possible. Toutefois, l'univers est aussi animé de complexités connotées d'ordre et faire plus simple est dès lors impossible sous peine de perdre des données. Le sujet est trop important pour risquer de perdre quoique ce soit, n'est-ce-pas ?

Si vous saviez toutes les informations déjà perdues parce que vous n'avez pas vu les doubles et triples sens ou contrepetreries ici données. C'est cela le jeu de l'oie. Vous allez comprendre avec un premier exemple visuel.

Epreuve.

Aspects visuels. Dans un SIRDS il y a l'image, puis le relief qui nous fait découvrir d'autres dimensions et la dépression, puis le Rorchard, puis les phosphènes en couleurs complémentaires, puis la transformations volontaires des couleurs des phosphènes, et en plus ces sirds peuvent être construits en illusion d'optique classique. Regardez la statue Liberté ou les dessous de l'histoire des "Liberté Egalité Fraternité",  partageaient entre autres par Lafayette et Wachington, nous écartent déjà des Sirds et pourtant tout est question de niveau de conscience.

Pour comprendre ce site il est donc clair qu'il vous faut connaître votre niveau de conscience et de perception des choses.  Vous trouvez cela prétentieux, vous avez raison. fermez vite ce site, il décape votre "moi je"



La dictature de la raison est de vouloir tout ramener à elle, tel est le rationalisme

Cette page construite comme le parcours du jeu de l'oie paraît peu raisonnable. Inspiré d'une danse initiatique ce chemin tourne  en rond jusqu'au point de déséquilibre : Ergotage dialectique, pilpoul, 

Choisissez.