F. 

FORMATION.

Pour une certaine idée du bonheur. Commentaires en psycologie sociale.

Voir aussi le cours Bac +2 


Le temps n'est plus aux justifications et explications qui portent ses propres limites et qui jouent comme dans cette phrase avec une autoréférence. Saches que l'esprit ne fait pas de différence entre l'émotion fortement imagée et la réalité. Le film que nous faisons de notre réalité est juste marginal or la marge est toujours dans la page. Il est juste nécessaire alors d'élargir en ces temps, notre perception du réel et le sens que nous lui donnons, aurait pu dire Viktor Frankl.

Fournir la preuve de ce qu'on avance sans que cela soit forcement vérifiable, dans l'immédiat, c'est déjà suggérer et manipuler.

Exemples : la preuve devient un constat, une évidence, une confiance qu'on accorde, un consensus, une commodité, une facilité, une nécessité, un plausible, une intimidation, une limite de temps, une excuse de la complexité, une surprise du résultat, un axiome, une référence , un témoignage, une perte de référence, un peu d'intérêt, une obstination, une analogie, une coïncidence, une aurorité, un symbolisme, une opinion publique.

Tout ceci n'est pas Preuves aurait pu écrire Alan Sokal et terminer par un jeu de mot, l'épreuve de la preuve !

Tout le problème réside entre la preuve formelle et la preuve réelle.

  • Le bonheur est une disposition de conscience qui prend en comptel es éléments suivants:
  • Sagesse et savoir Curiosité, intérêt, amour pour le monde,
  • Critique doute et recherche de liens Courage.
  • Persévérance, application, intégrité, honnêteté. Amour de l'humanité.
  • Bonté, générosité, capacité d'aimer et de se laisser aimer.
  • Justice. Civisme, travail d'équipe, loyauté, impartialité,, l'équité.
  • Tempérance. Maîtrise de soi, prudence, discrétion, humilité.
  •  Spiritualité. Appréciation du beau et de l'excellence, pardon et clémence, sens de l'humour, passion et enthousiasme.

Telles sont les forces du bonheur selon Martin Seligman, Christopher Peterson et Mihaly Csikszentmihalyi.

Ce dernier constate que le niveau de satisfaction de l'individu augmente quand il met son ego de coté. La notion du lâcher prise est là.