C. Les exemples qui suivent sont générés par trois approches. 


Par le Symbole. Dans l'espace personnel et l'intuition, il témoigne du globalisme qui accuse la rationalité d'appauvrissement en réduisant. Prenons l'exemple d'un même écrit formateur : 

  • Pour l'athée, l'écriture est un ensemble de mythes, 
  • Pour le déiste, l'écriture est une "parole" des hommes sur Dieu, 
  • Pour les théistes l'écriture est parole de Dieu transmise par les hommes.
Tout est donc dans l'expression, j'ai rêvé que Dieu me disait, ou Dieu m'a dit en rêve... Le stagiaire recoit comment l'information ?


Par le Concept.  Dans l'espace épisthémologique, il témoigne de l'holisme. Il est soit : 

  • Otologique, le tout transcende les parties.
  • Méthodologique, la connaissance de tout commande celle des parties.

Cet espace épisthémologique s'oppose au réductionisme qui considère le détaillé des concepts et le non collectif d'ensemble.


Par la Notion.  Dans l'espace de la philosophie positive, elle  témoigne du totalisme où les totalités s'y justifient sans s'y réduire et s'opposent à l'unification du réel.


Donc Symbole,  concept, notion, trois méthodes pour approcher une certaine vérité.