C. COACH.  Qu'est-ce que la formation? 

Avant le début d'un stage en guise d'introduction. Une formation n'est pas un gavage, mais la mise en oeuvre d'un autre regard.                                        E1JIIII2H.

1.La formation c'est : DONNER SENS. Changer notre regard sur le monde ! 
Outils :Illusions d’optique, SIRD, votre opinion.            
1.1.  CONSTAT La formation authentique n'ajoute pas du contenu au contenant. Elle change les perceptions.
1.1.1.  L’esprit n’est qu’au départ table rase de tout contenu, c’est l’empirisme .
1.1.2.  Coacher (accompagner) c'est changer la focale et notre point de vue. SIRD*,synchronisme*.A.T; VAKO.

1.2.  La DUALITE EST PARTOUT Tout est en mouvement et seule l'impermanence est permanente.
1.2.1.  Le couple: Compétence-incompétence est notre première illustration pour comprendre la perception dualiste de notre réalité. 
1.2.1.1.  Le syndrome de la promotion « focus », (1969 dans le principe de Peter ), relative aux organisations hiérarchiques et aux nouveaux cadres ou employés promus. Il pose l'axiome:
1.2.1.1.1.  « Tout employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence maximal » 
1.2.1.1.2.  Corollaire :« Tout poste sera occupé par un incompétent incapable d'en assumer la responsabilité. » 
1.2.1.1.3.  es personnes sont souvent des voleuses de temps, priorités et objectifs confus, ou changeants, absence de programme de travail quotidien, perfectionnistes, délégation +/-, intérêts dispersés, manque d’ordre, fatigue, inaptitude à dire non. 
1.2.2.  Les autres exemples sont légions. Alternance, ambivalence, bifurcation, brisure de symétrie, dichotomie, opposition, bipolarité, double contrainte, Individu-collectif, Probabilité , équation, normatif-axiologique, absolu-relatif, intuitif-discursif,…Réf .VAKO
1.2.3.  Cet aspect binaire existe aussi bien dans l’espace et le temps, que dans la matière et le psychisme.
1.2.4.  Dualité symbolique encore du haut comme du bas, d’Hermès Trismégiste, du bien et du mal, du désert vide et sans repère pour faire naître la plénitude d'une spiritualité ou d'une folie.
1.2.5.  La matière inanimée s’actualise par une homogénéité, et l’hétérogénéité progressive, le vivant.
1.2.6.  D'autres exemples plus prosaïques illustrent notre réflexion ; le cep sec donne le raisin humide, l’olivier archi millénaire donne l’huile de conservation fragile, et encore le tsunami précédé d’une dépression. Je suis certain que vous allez trouver d'autres exemples.
1.2.7.  Dans ces systèmes d’opposés, les croyances se développent sur le terreau de ces disjonctions et antagonismes.« Je t'aime moi non plus», «libère-moi de toi pour m'en aimer que mieux» 
1.2.8.  En physique, la cassure de l'infiniment petit provoque fission et fusion. En mathématiques la résolution d'une équation  s'effectue par opposition de signe.
1.2.9.La conscience crée du lien; elle donne sens. L'intelligence devient, l'art de découvrir les liens.
1.2.10.Il ne suffit donc pas comme dans la tradition occidentale, de passer de l’oraison discursive, à l’affective pour finir par la simplicité d’une contemplation acquise. Si, sans fidèle un dieu s’ignore, c’est que l’âme s’éprouve et s’expérimente dans la dualité, mais peut-elle se trouver dans la sérénité de la foi, ou de son cortège d’opinion, de préjugés, d’illusions de convictions, et de postulats?
1.2.11.  L’antagonisme ultime nous dit qui n’interroge pas, n’a pas d’âme. Qu’est-ce que la perception ? 

1.3.  SERIONS-NOUS FOMENTEUR DE NOTRE DUALITE!
1.3.1.  Prenons l’exemple du tao, le vide est la fonction des choses comme le moyeu, le vase, la matière.
1.3.2.  L’énergie une et homogène engendre les multiples antagonismes selon deux principes ,celui de la thermodynamique dans la conservation de l’énergie totale et celui de l’exclusion de Pauli. 
1.3.2.1.Ainsi, toute construction intellectuelle est une réaction à un phénomène perturbant.
1.3.2.2.La réalité est une oscillation irréductible entre des contradictions dualistes, à l’image des concentrations énergétiques les plus denses qui se situent à partir de l’infiniment petit. 

1.4.  IL N’Y A PAS DE SYSTEME SIMPLE puisque tout système est la résultante d’un système.
1.4.1.  Cette dualité s'inscrit dans l'espace et le temps, tel est l’exemple d’une porte ouverte ou fermée.
1.4.2.  Mais donnez-vous du sens en écrivant quelques exemples personnels de votre prétendue dualité.
1.4.3.  Seule l'impermanence est permanente pourrait nous rappeler les bouddhiste cf 1.1.2 . Aussi ne pouvons-nous agir que sur l'instant présent en «prè-méditant » l'avenir fort de nos expériences passées faisant en sorte que l'observateur modifie l'observé. ∎
1.5.NOTRE FONCTION DE COACH, est de faire prendre conscience de vos modèles de penser.
1.5.1.  Ce jalon résume un face à face, s’accompagne d’une lecture approfondie de cette fiche.

Notes: 

 SIRD stéréogramme sauf personne atteinte d’amblyopie * Perception d’après Leibniz ou Kant ?
  Empirisme. On ne connait que ce dont on fait l’expérience. Locke ( 1663-04), Hume(1711-76), Condillac(1715-80)
  Laurence J. Peter et Raymond Hull dans l'ouvrage éponyme The Peter Principle
  Nao Non en portugais. Now, tao, Gnaoz* ,Zen, Gnose*. Ose, Alpha-Oméga ; de A à Z, Coach, G. Gain.
  P(A) + P(non A) = 1, d’où : P(non A) = 1 - P(A).
   3x+2=5 donc 3x=-2+5 d’où 3x=3 et x=1.
  La perception une cueillette d’information, pour Gibson (1979), pour Piaget (1980) une composante figurative qui évolue.
  En 1925, Wolfgang Pauli proposa un principe selon lequel les fermions (particules de spin semi-entier telles que les électrons, les quarks ou les neutrinos), ne peuvent pas se trouver au même endroit dans le même état quantique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe d'exclusion_de_Pauli. L’auteur, votre coach, est rédacteur sur Wikipédia



•* Renvoi au lexique à la fin de document. 
•L’ensemble de ces jalons J ne constituent pas un cours mais un l’AIDE-mémoire, qui doit faire l’objet de réelles prises de notes lors de l'animation en face à face..