Les grands courants : Comment enrichir la Nation ?

Les Mercantilistes : XVI et XVIIe siècle.

En France, développer l'industrie, en Angleterre, développer commerce maritime, en Espagne, conquête de l'or.Le développement du nationalisme, déjà perceptible au cours du XVIe siècle, s'accompagna de la mise en oeuvre d'une forme de politique économique, le mercantilisme Les mercantilistes considéraient l'or et l'argent comme des indicateurs de la puissance d'un pays. Dépourvu, à la différence de l'Espagne, de l'apport que représentaient les mines d'argent et d'or du Nouveau Monde, un pays ne pouvait accumuler ces métaux précieux qu'en vendant aux autres pays plus de marchandises qu'il ne leur en achetait, accumulant ainsi un excédent de sa balance commerciale, qui contraignait les autres pays à combler leurs déficits en se dessaisissant de l'or et de l'argent en leur possession.

Les Physiocrates : XVIIIe siècle.

La base de la richesse c'est l'agriculture.Le principal ouvrage de François Quesnay, fondateur de cette école de pensée, le Tableau économique (1758), tentait d'identifier les flux du revenu dans l'économie et anticipait la comptabilité nationale du XXe siècle. Selon les physiocrates, toute la richesse provient de l'agriculture ; les autres activités sont stériles et le commerce ne sert qu'à redistribuer la richesse produite par les agriculteurs.Les physiocrates étaient partisans du libre-échange et du laisser-faire, et estimaient que la principale source de revenu de l'État pouvait être constituée par un impôt direct exclusivement assis sur la richesse foncière et la production agricole.

Les Classiques : 1775-1850.

Développer le Travail, th de la valeur du travail, augmenter l'efficacité du travail en divisant les tâches , libéralisme, loi de l’offre et de la demande.

Les Marxistes : XIXe siècle.

Supprimer le capitalisme pour le communisme.

Les Néo-classiques : XIXe siècle.

Légitimé le profit face aux théories marxistes.

Les Keynésiens : XIX e XXe siècle.

Libéral, mais Etat garde fou. Or l'Etat emprunte aux Banques.

Attention. Aujourd'hui dans l'approche capitaliste, Les banques créent l'argent qu'elles vous prêtent et elles vivent sur les intérêts que vous devez.

Commentaires :

Au sortir du second conflit mondial, un certain nombre de grandes institutions internationales sont nées de la volonté de tenir compte de l'expérience dramatique des conflits qui ont embrasé le monde durant la première moitié du XXe siècle. Les accords de Bretton Woods donnaient ainsi naissance au Fond Monétaire International (FMI), à la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) qui allait financer la reconstruction de l'Europe (Plan Marshall) puis devenir par la suite la Banque Mondiale. Dans la foulée, les États membres de ce nouvel ensemble signaient, en 1947, un Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce dénommé le GATT (General Agreement on Tariffs and Trade). 

Demain devant le taux d'endettement mondial que peut on dire ?

36000 milliards de $ de dette pour les USA,

Entre 1100 et 2000 milliards d'€ de dettes pour la France.

Que savez-vous des hyphothèses économiques du  modèle à venir ?