Le commentaire suivant est supérieur aux savoirs exigés pour les cap bep vente alimentation.


La calorie (symbole cal) (du latin calor, « chaleur ») est une unité d'énergie calorifique, définie (calorie à 15 °C) comme la quantité de chaleur (ou l'énergie calorifique) nécessaire pour élever la température d'un gramme d'eau de 14,5 °C à 15,5 °C sous la pression atmosphérique normale (1 atm ou 101,325 kPa). Une calorie équivaut à 4,1855 Joule.

(un objet de masse de 101,94 grammes pèse 1 newton à la surface de la Terre).

La frigorie (symbole fg) (du latin frigus, « froid ») est l'équivalent de la calorie négative. Elle est définie (frigorie à 15 °C) comme la quantité de chaleur à extraire d'un gramme d'eau pour abaisser sa température de 15,5 °C à 14,5 °C sous la pression atmosphérique normale (1 atm ou 101,325 kPa). La frigorie est le plus souvent exprimée en kilofrigorie (Kfg). Son unité de mesure opposée est la calorie.








Nutriments.

Les nutriments sont des substances alimentaires assimilées par notre organisme. Il en existe deux types :
les macronutriments (glucides, lipides, protides) : fournissent l'énergie et permettent un développement harmonieux de notre organisme,
 

les micronutriments (vitamines et sels minéraux) : interviennent dans la croissance cellulaire et les processus vitaux.
Pour maintenir, ou rétablir notre équilibre cellulaire, il nous faut notamment un apport régulier de nutriments appelés "essentiels". Les nutriments sont dits essentiels lorsqu'ils ne peuvent être fabriqués par l'organisme et qu'ils doivent être apportés par l'alimentation. Tel est le cas des acides gras oméga-3.
 


Notre alimentation est trop acide !

Résultat : l'organisme baigne dans une hyperacidité permanente, à l'origine d'un travail de sape. Notre énergie se consume, on se déminéralise, cela accélère le vieillissement des cellules, on se sent rouillée, contractée, et les adipocytes s'engraissent.

« Le corps renouvelle ses stocks de vitamines et de minéraux par des systèmes de remplissage et de vidange, à l'image d'une piscine à débordement. Un nutriment absorbé en excès est éliminé par les urines, car l'organisme consomme à petites doses. Il est donc inutile d'avaler des tonnes de nutriments d'un coup, le corps les rejetterait », décrypte le diabétologue.


Basiques : Figue sèche, raisin sec, épinards, fenouil, roquette, céleri, carotte, cassis, banane, courgette, chou-fleur, chou de Bruxelles, pomme de terre, haricots verts, radis, soja, tomate, aubergine, abricot, kiwi, pamplemousse, raisin, mangue, cerises, orange, fraises, noisettes, pomme, poire, pêche, jus de carotte et d'orange, jus de tomate et de citron, vin rouge, ail, confiture, sucre brun, miel, café, vin blanc sec, champignons, thés noir et vert.

Un aliment au goût acide n'est pas nécessairement un aliment alcalinisant.
L'acide citrique du citron, par exemple, donne après digestion un résidu alcalin. Ses acides sont volatils et facilement exhalés par les poumons. Le citron est donc un aliment alcalinisant.


Acides : Parmesan, fromage fondu, cheddar, jaune d'œuf, gruyère, crevettes roses, moules, sardines à l'huile, camembert, riz brun, flocons d'avoine, truite, saumon, cabillaud, cacahuètes, pistaches, noix, dinde, poulet, veau, bœuf, pâtes, corn-flakes, pain et farine blancs, chocolat au lait, riz blanc , gâteaux, lentilles, petits pois, pain et farine complets, yaourt, glace vanille, chocolat noir, beurre.